Les mélanges préférés de Mikaël

Les mélanges préférés de Mikaël

Pour les troubles respiratoires : conifères.

Tout le monde connaît l’eucalyptus qu’on retrouve dans bien des onguents commerciaux pour soulager des problèmes de respiration. Mais, les conifères sont plus près de nous, et, selon moi, sont beaucoup plus efficaces. C’est ainsi que s’est perpétuée la tradition de l’arbre de noel. On allait chercher un grand sapin qu’on installait dans la pièce principale, avec des chandelles dans les branches pour lui faire dégager son essence. L’odeur imprégnait ainsi l’air de la pièce, en protégeant des épidémies qui sévissaient au creux de l’hiver.

Pour relaxer : pruche, lavande et sauge.

La pruche est le passe-partout des huiles essentielles - tout le monde devrait en avoir un flacon à portée de main. C’est bien sûr un sédatif et un antidépresseur naturel, mais ses vertus antiseptiques en font aussi un bon allié dans le traitement des brûlures; de plus, elle stimule le système immunitaire.

Contre la douleur ou l’indigestion : la menthe poivrée.

En friction sur les tempes pour contrer le mal de tête.

Pour se donner du tonus 

La macération de millepertuis est un remède traditionnel québécois et européen. Mikael zayat mêle petites fleurs jaunes et huile d’olive, mélange qu’il expose au soleil pendant plusieurs mois. Le liquide rougeâtre qui en résulte s’utilise en friction dans la région surrénale pour donner un coup de fouet à l’organisme avant un effort particulier. On l’emploie en combinaison, de préférence avec de l’essence de sapin.

Pour la peau : rose et beurre de karité.

Le beurre de karité est une pâte extraite des noix d’un arbre d’afrique occidentale. Il régénère la peau grâce aux vitamines a, d et e qu’il contient naturellement. Le beurre de karité protège, adoucit et assouplit l’épiderme, combat les rides et le dessèchement, sans rendre la peau grasse. Il raffermit les chairs et convient à tout type de peau, même les plus sensibles.

Avant un voyage.

Tout dépend d’où on part et où on va. Si on va en europe, il vaut mieux apporter un mélange de pruche, de lavande et de sauge. Si on va en inde, pruche et palmarosa. Vers le sud ou le moyen orient, pruche et agrûmes. Vers vancouver, pruche et cèdre.
La pruche favorise un passage en douceur, et les autres essences permettent au corps de se préparer à l’énergie du lieu de destination. Il vaux mieux prendre ces huiles deux ou trois jours avant le départ. Une fois arrivé à destination, on peut se stimuler en inhalant l’épinette noire.

Pour bien dormir : pruche, lavandin et mandarine.

Imbiber un tissu ou asperger l’oreiller. La mandarine allège les problèmes d’insomnie, de nervosité et d’anxiété.

Portrait de info@mikaelzayat.com

Publié par info@mikaelzayat.com