Hydrolats (eaux florales)

Qu'est-ce qu'un hydrolat?

L’hydrolat est un produit dérivé naturel de la distillation, dont les propriétés thérapeutiques sont complémentaires de l’huile essentielle. C’est l’eau distillée (vapeur d’eau re-condensée) que l’on sépare de l’huile essentielle à la sortie de l’alambic, après décantation. Une petite fraction des divers composants aromatiques hydrosolubles de la plante se retrouvent dans l’hydrolat. Ainsi, ils permettent une utilisation sécuritaire et facile des plantes. On peut les utiliser en cuisine, pour le bien-être et la beauté, pour l'atmosphère en vaporisation, en thérapie (cure interne et externe, gargarisme ou bain de bouche, inhalations, lavements, sprays nasaux, soins oculaires...).

Les hydrolats d'un point de vue thérapeutique

L'hydrolathérapie est plus douce que l'aromathérapie : ceci provient de la faible concentration en molécules aromatiques. La prise de l'hydrolat par voie interne, complétée par l'huile essentielle par voie externe et par voie olfactive s'avère souvent être une formule très efficace. Pour les cures drainantes prolongées par voie interne, l'hydrolat est définitivement plus adapté et présente moins de contre-indications. Les hydrolats (tout comme les huiles essentielles) agissent sur le "terrain" de chaque individu et, absorbés par voie orale, ont une prise directe sur l'ensemble du sytème digestif et métabolique, dont le bon fonctionnement est indispensable pour stimuler les défenses immunitaires.

Origine étymologique : Le mot « Hydrolat » vient du latin « hydro » qui signifie eau et du français « lat » qui signifie « lait ». En effet, la substance obtenue juste à la sortie de l’alambic présente un aspect laiteux.
Vous pouvez retrouver différents termes (tels que hydrosols ou eaux florales), mais ce sont des termes souvent inadéquats et limitatifs. En effet, pour le terme “eau florale”, la distillation ne concerne pas seulement les fleurs, mais aussi d’autres parties de la plante comme ses feuilles, ses aiguilles, son écorce ou ses racines. Et concernant le mot “hydrosol”, il s’agit d’un terme générique employé pour désigner, en chimie physique, une solution colloïdale dans l'eau.